mercredi 16 octobre 2013

Pour vous divertir : Ambition & Cie de Thierry Bizot


Il a la trentaine. Il est responsable marketing dans une multinationale de l'agroalimentaire. La volonté de réussir semble inscrite dans son ADN. Quand le président lance le projet "Bonbon" ( il s'agit de prendre pied sur le marché de la confiserie ), il sent, au creux du ventre, la faim du chasseur..."
Voici les premiers mots de la quatrième de couverture de ce roman de Thierry Bizot. Si comme moi, vous avez ressenti un frisson d'excitation en pensant à ce que vous êtes peut-être en train de vivre dans votre entreprise, ce n'est pas un hasard.
Le scénario est fortement inspiré de la réalité. L'auteur, qui a travaillé 8 ans chez l'Oreal, règle quelques comptes avec ce monde sans pitié où les coups vils portent leurs fruits (mais pas pour longtemps) et où le dévouement pour une carrière détruit tout ce qui reste d'humain chez un individu.
Ambition&Cie est une réussite. Il évoque, dans la descente aux enfers du narrateur, le chef d'oeuvre de Tom Wolfe, le Bucher des Vanités. La fin, sans gâcher votre plaisir, sera beaucoup plus heureuse.
L'ambition est au centre des préoccupations. En avoir ou pas. Voilà la question qui se comprend d'ailleurs sous d'autres sens. Car, dans un milieu où le col blanc est la norme, les attributs sexuels comptent. Non, dans le fait d'afficher sa virilité dans un combat de coqs, la violence comporte des risques physiques, mais plutôt dans l'utilisation dans le registre de la séduction. Les alliances (pas le bijou) se négocient aussi sur l'oreiller.
Car chaque détail compte, le diable s'y croise au détour d'un couloir. L'ambition est stratégique, machiavélique, artistiquement guerrière...à en perdre la raison.
Le fil conducteur du roman est lié à ce questionnement puisque l'histoire est déroulée au cours de 22 séances de psy.
"Bonjour. Asseyez-vous dans le fauteuil, là. Voilà. Dites-moi ce qui vous amène. Je vous écoute."
Eh bien, pour vous dire la vérité, je ne sais pas vraiment pourquoi je suis là. C'est peut-être ça, mon problème.
...
La quête de sens débute ainsi. On est témoin, via ces échanges, à la transformation d'un homme qui exprime tout d'abord tous les aspects d'une ambition exacerbée pour atteindre la reconnaissance de ses pairs (et du monde illusoirement) pour finir par découvrir la vérité.
Thierry Bizot frappe juste au bon endroit en posant cette douloureuse question que nous évitons consciencieusement de nous poser : "Pourquoi ?"
Pourquoi tromper sa femme ?
Pourquoi le désir s'est-il enfui ?
Pourquoi la vie ne nous satisfait pas ?
Pourquoi subir une telle pression psychologique pour atteindre des objectifs...qui ne sont pas les nôtres.
L'ambition.

Ambition&Cie va forcément vous permettre de jeter un oeil neuf sur votre vie. Surtout si vous êtes dévoré par cette ambition.
Le cadre du roman, Béafrance, multinationale de l'agroalimentaire (huuum...) ressemble à de nombreuses boites.
Les rumeurs, les critiques, les jeux de pouvoirs, les courses aux promotions, les coucheries, les injustices, les présentations stressantes, les séminaires exotiques, les discours sexistes, sont les éléments de votre quotidien.
C'est pour cela, en dehors du caractère divertissant, que ce roman est bien plus qu'une fiction. C'est un moyen pour vous de prendre conscience et, en toute connaissance de cause, de poursuivre l'ascension par tous les moyens ou de vous recentrer sur votre avenir, ce qui est essentiel, ce qui vous rend heureux et vous donne le sourire. Simple non ?

Voici un lien pour commander Ambition&Cie de Thierry Bizot.
Réactions :